Logo-Culture-Miel-la-terre-les-hommes-le-miel
Culture-Miel-le-miel-aliment-naturel-production-des-abeilles

Le miel : un aliment aux multiples facettes

Le miel : production des abeilles

Le miel est la denrée produite par les abeilles mellifères à partir du nectar des fleurs ou des sécrétions de plantes. Ce sont les ouvrières butineuses qui prélèvent avec leurs langues, le nectar liquide sucré riche en saccharose, qu’elles vont transformer en plusieurs étapes en solution concentrée de sucres simples : le miel. Celui-ci sera alors stocké dans les alvéoles, qui une fois remplies seront operculées par une mince pellicule de cire.

 

La récolte du miel

La récolte de miel se fait plusieurs fois dans l’année en fonction des saisons et de la floraison des plantes. Une ruche produit entre 10 et 15 kg de miel par récolte. La consistance et la couleur du miel sont variables en fonction de l’origine florale.

 

Le miel, tout une histoire

La connaissance et l’utilisation du miel par l’homme remontent aux temps les plus reculés. C’est l’un des aliments le plus ancien de l’humanité et on lui reconnaît des propriétés médicinales préventives et curatives.

Il existe une variété considérable de miels suivant l’origine botanique. Il y a autant de variétés de miels que de plantes mellifères.

 

Les différentes appellations du miel

Pour donner une appellation monoflorale à un miel, plusieurs critères interviennent : la couleur, l’odeur, la saveur, certains paramètres chimiques et le pourcentage de pollens de la fleur contenu dans le miel.

Le nombre de pollens diffère selon les espèces butinées, celui-ci étant lié à la forme de la fleur.

 

Les principales variétés de miel

En fonction de l’origine :

  • Miel de fleurs ou miel de nectars : le miel obtenu à partir des nectars de plantes. Les espèces végétales butinées par les abeilles déterminent les propriétés du miel.
  • Miel de miellat : le miel obtenu essentiellement à partir des excrétions laissées sur les parties vivantes des plantes par les insectes suceurs (hémiptères) ou à partir des sécrétions provenant de parties vivantes de plantes.
  • Appellation florale : 
    • Miel monofloral : obtenu principalement à partir d’une espèce végétale déterminée (le pollen dominant varie en fonction de l’origine florale : >15%)
    • Miel polyfloral obtenu à partir de différentes espèces végétales.
  • Appellation géographique : les miels sont issus d’un lieu géographique précis, qu’il s’agisse d’une région, d’une province, d’un pays ou d’un continent. Les origines géographiques jouent un rôle déterminant dans le goût, la texture et la couleur du miel. En effet, en fonction des lieux où elles butinent, les abeilles n’accèderont pas aux mêmes végétaux. Il est ainsi possible de dresser un profil type de miel en fonction de la provenance du miel et en fonction des végétaux prédominants sur le territoire de butinage des abeilles.

En fonction du mode de production et /ou de présentation

  • Miel en rayon : le miel emmagasiné par les abeilles dans les alvéoles operculées de rayons fraîchement construits ou de fines feuilles de cire gaufrées réalisées uniquement en cire d’abeille, ne contenant pas de couvain, et vendues en rayons, entiers ou non.
  • Miel avec morceaux de rayons : le miel qui contient un ou plusieurs morceaux de miel en rayons ;
  • Miel égoutté : le miel obtenu par égouttage des rayons désoperculés ne contenant pas de couvain ;
  • Miel centrifugé : le miel obtenu par centrifugation des rayons désoperculés ne contenant pas de couvain ;
  • Miel pressé : le miel obtenu par pressage des rayons ne contenant pas de couvain ; avec ou sans chauffage modéré de 45°C au maximum.
  • Miel filtré : miel obtenu par élimination de matières étrangères organiques et inorganiques d’une manière qui a pour résultat l’élimination de quantités significatives de pollen.

 

Bon à savoir sur le miel

  • Le miel est un produit entièrement naturel qui se suffit à lui-même et ne contient aucun additif ni conservateur.
  • La date indiquée sur les pots est un indice de fraîcheur, mais il faut savoir que le miel peut se conserver plusieurs années en gardant son arôme et ses caractéristiques gustatives d’origine.
  • Le miel se conserve presque indéfiniment. En raison de sa concentration élevée en sucre, il est réputé pour éliminer la plupart des bactéries par osmose. Des archéologues ont ainsi retrouvé du miel comestible dans les tombeaux des pharaons égyptiens…
  • 1/8 de cuillère à café, c'est la quantité de miel que fabrique une abeille dans sa vie.

 

Pour plus de renseignements sur les miels, vous pouvez contacter Culture Miel.

Blog-Culture-Miel-Tous-les-bienfaits-du-miel

Tous les bienfaits, trucs et astuces sur notre blog

Alvéoles réseaux sociaux